Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 10:45

 

Calendrier des modérations

Du 4ème trimestre 2017

 

                         

                                                                         

Octobre              05               « Démarrer d’où l’on est »          

                          12                5ème étape                               

                          19                4ème promesse                       

                          26                3ème tradition                          

               

Novembre          02               Thème libre           

                               09                6ème étape                             

                               16                2 anniversaires : 45 et 17 ans          

                          23                4ème tradition                          

                               30                Réunion AA/Al-anon

 

Décembre          07               Thème libre

                          14                7ème étape                             

                          21                6ème promesse                       

                          28                5ème promesse

                                                                 

                             

 

Rappel de notre 2ème tradition :

 

Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 18:12

Le Groupe des Alcooliques Anonymes de Courbevoie-Bécon sera présent lors de la manifestation Vita Ville 2017, le grand salon annuel des associations de Courbevoie.

Que vous soyez directement concerné par un problème d'alcool, ou juste curieux d'en savoir plus, plusieurs membres des AA seront heureux de vous accueillir.

Samedi 9 Septembre 2017 - de 9h à 18h

Centre Evénementiel de Courbevoie 7 boulevard Aristide Briand - 92400 Courbevoie

http://www.ville-courbevoie.fr/lagenda-de-vos-evenements/fiche/vitaville-2017.htm

Association Loi 1901 Bécon-Sobriété

Partager cet article
Repost0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 11:24

Il fut un temps, celui de l’adolescence, si long, où peurs, incertitudes, blessures, agressivité, conflits, faiblesses, failles, hésitations, égarements, punitions, non confiance, « inestime », non respect de moi-même, furent toutes les angoisses existentielles de mon quotidien....

Tout d’abord festif, l’alcool est devenu au fil du temps, mon ami, mon confident, mon apaisement, ma détente inespérée et attendue, mon soulagement, mon devenir, ma raison d’être et surtout l’OUBLI....

Cet enivrement permanent me donnait toujours les mêmes sensations ; l’assurance d’être quelqu’un, de lâcher prise, de toucher enfin la LIBERTE...  Et puis, les nuits deviennent sombres, les cœurs de déchirent....  Réveillée, je ne savais plus, je restais toujours et encore noyée, perdue, dépressive et inquiète....

Rapidement sont arrivés les bilans, un autre regard, la maturité, l’expérience, l’éclat de vraies émotions, le calme pour ne plus voir le passé défiler et s’imposer, l’amour, la paix, l’espoir, l’optimisme, l’humilité, l’ultime conscience de ce que j’étais, de me découvrir vraiment et autrement....

Dans cette quête de plénitude et de spiritualité, l’objet maudit ne pouvait plus m’assister, me soutenir tel que je le concevais, guider mes pensées et mes actes, altérer mes réflexions et ma raison, souiller ma vertu, mes principes, ma sagesse, toutes mes fondations et transmissions, mon cœur, mes missions, ma santé mentale et physique...

Ouvrir et passer les portes, accepter d’être accompagnée dans la bienveillance, de ne plus me sentir seule, le bien être, la différence, l’écoute, l’originalité, le pardon, le partage, l’authenticité, la détermination et l’ACCEPTATION, étaient une priorité, MA priorité.... Avec elle tout devenait possible !!!

L’ACCEPTATION ! ce mot a pris tout son sens lors du départ de mes parents, ce mot finalement si doux, si « pacifiste », si rassurant, il résonnait enfin en moi.... Accepter ma douleur, ma tristesse, le manque, la colère ; accepter de ne plus jamais renoncer et qu’une nouvelle vie s’offrait à moi....Accepter de ne plus être responsable des autres mais de moi-même, accepter mon impuissance face à cette disparition, comme je le fais aujourd’hui avec l’alcool....  La sérénité d’accepter celle que j’étais et celle que je suis devenue, accepter effectivement les choses que je ne peux changer, accepter les autres tels qu’ils sont, dans le respect et l’amour, accepter d’être enfin libre et tout simplement de vivre pleinement....

Merci de cette fraternité retrouvée, de cette force inespérée, de votre présence, d’accepter celle que je suis et surtout merci de vos TEMOIGNAGES qui me nourrissent chaque semaine davantage....                                                                             Dec 2016

Partager cet article
Repost0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 15:23

Calendrier des modérations

Du 2ème trimestre 2017

 

Avril                        06                L’alcool et les épreuves de la vie

                              13                la 11ème étape

                              20                la 10ème promesse

                              27                la 9ème tradition

 

Mai                         04                Les premiers pas en AA

                              11                la 12ème étape

                              18                la 11ème promesse

                              25                la 10ème tradition

 

Juin                        02                Abstinence et service

                              08                la 1ère étape

                              15                la 12ème promesse 

                    22                la 11ème tradition

                    29                le 9ème concept

 

Rappel de notre 2ème tradition

Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 17:26

Calendrier des Modérations du 1er trimestre 2017 – Groupe AA Courbevoie-Bécon

Mois

Date

Thème

Modérateur

Janvier 2017

5

Réunion Ouverte

Thème : les Bonnes Résolutions !

J-B

 

12

La 8e étape

M

 

19

La 7e promesse

Gi

 

26

La 6e tradition

J-P

Février 2017

2

Réunion Ouverte :

Thème : Alcool et Sentiments

Pi

 

9

La 9e étape

Pa

 

16

La 8e promesse

Gu

 

23

La 7e tradition

J-B

Mars 2017

2

Réunion ouverte

Thème : Gérer la tentation

N

 

9

La 10e étape

J-P

 

16

La 9e promesse

S

 

23

La 8e tradition

M

 

30

La 8e concept

D

 

Partager cet article
Repost0
Published by AA Courbevoie-Bécon
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 11:45

Dans le cadre de l'autonomie des groupes des Alcooliques anonymes, l'association "Bécon Sobriété" vient d'être créée comme support juridique du groupe des Alcooliques anonymes de Courbevoie-Bécon.

La création de cette association a donné lieu à la délivrance d'un récépissé de déclaration de création n° W922010737 par la Préfecture des Hauts-de-Seine le 18 novembre 2016.

La déclaration dote l'association loi 1901 de la capacité juridique, ce qui lui permet de disposer de droits propres qui ne sont pas ceux de ses membres.
 
Cette capacité est cependant restreinte : l'association ne peut effectuer que les actes prévus préalablement par les statuts.

L'association déclarée peut signer tous les contrats entrant dans le cadre de ses statuts : contrat de travail, contrat de bail et tout autre contrat nécessaire à son activité.

Contrairement à l'association non déclarée, les contrats ne sont pas signés par les membres en leur nom personnel mais par le représentant légal de l'association loi 1901, c'est-à-dire le ou les dirigeants de l'association.

Il en découle que tous les droits et obligations prévus par le contrat sont ceux de l'association et non uniquement ceux de la personne l'ayant signé.

Elle se trouve seule responsable de la bonne exécution du contrat, ainsi en cas de mauvaise exécution, le dirigeant de l'association n'est en principe pas responsable à moins que le contrat sort de l'objet statutaire ou qu'il a commis une faute détachable de ses fonctions.


 
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 18:09

 

Calendrier des modérations

                             Du 4ème trimestre 2016                        

                                                                              

Octobre                  06                Se protéger sans s’isoler                      

                                                 Anniversaires de Gillian et Nicolas : 1 an

                              13                la 5ème étape                                                  

                              20                la 4ème promesse                                 

                              27                la 3ème tradition                                    

                             

Novembre               03                Savoir déculpabiliser                            

                              10                la 6ème étape                                        

                              17                la 5ème promesse                                  

                              24                la 4ème tradition                                                                                     

Décembre               01                Anniversaires : Jean-Baptiste 4 ans et Douglas 16 ans

                              08                la 7ème étape                                                  

                              15                la 6ème promesse                                            

                    22                la 5ème tradition                                                                   29                le 7ème concept des services mondiaux                      

Rappel de notre 2ème tradition :

Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 04:45

Je me trouve à Key West en Floride ce vendredi 15 juillet 2016 à 10h00.

Quelques heures auparavant a eu lieu une tuerie ignoble à Nice.

J'ai besoin de sérénité et je profite de mes vacances pour aller visiter un groupe AA.

Celui que je découvre est situé dans un bâtiment d'un seul niveau (voir photo) dans une rue perpendiculaire à la rue principale Duval Street.

Renseignements pris, ces locaux sont la propriété de l'intergroupe de Key West : ici les dons sont acceptés pour investir dans des locaux. Cela me laisse pensif et je me dis que ce serait bien que nous puissions nous aussi être propriétaire de nos locaux.

Ici il y a des réunions tout au long de la journée et tous les jours de la semaine. Soit 56 réunions par semaine.

Après cet accueil sympathique, j'assiste à la réunion : nous sommes 8. Il m'est demandé de lire 3 traditions car c'est un groupe qui traite des traditions.

Un ami fait un témoignage : ici on parle de speaker dans ce cas.

Un beau témoignage où je me suis retrouvé comme souvent dans les partages.

Les murs sont couverts de plusieurs panneaux : deux très grands panneaux avec les 12 étapes, un autre avec les 12 traditions, un autre plus petit avec les 12 concepts des services mondiaux.

Egalement, les slogans, le serment de Toronto.

La capacité d'accueil de cette salle est d'environ 70 personnes.

Même loin de France, je retrouve la même ambiance avec quelques petites différences comme le fait de réciter le Notre Père en fin de réunion, de faire passer le chapeau dès le début de la réunion et réciter également en début de réunion la prière de la sérénité.

La durée de cette réunion a été de 50 minutes.

Je suis reparti serein et plein de gratitude pour ce mouvement qui m'a sauvé la vie.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 13:17

Calendrier des modérations

Du 3ème trimestre 2016

Juillet

07 Les vacances dans l’abstinence

14 La 2ème étape

21 La 1ère promesse

28 La 12ème tradition

Août

04 Les coups durs dans l’abstinence

11 La 3ème étape

18 La 2ème promesse

25 La 1ère tradition

Septembre

01 L’innovation sexuelle dans l’abstinence

08 La 4ème étape - anniversaire de Marie

15 La 3ème promesse

22 La 2ème tradition

29 Le 6ème concept des services mondiaux

Rappel de notre 2ème tradition :

Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 21:09

Je suis partie en exploration dès mes 17 ans pensant que je pouvais tout aborder et vivre facilement du moment que j'avais consommé !

 

Je n'ai jamais fréquenté que des gens plus âgés que moi, cherchant dans des relations intimes le père que je n'ai jamais eu, et je m'y suis perdue. Quand je m'ennuyais, je buvais ; quand je draguais, je buvais ; quand j'étais triste, je buvais...

 

J'ai commencé à boire seule après une période de folies faite de corps à corps avec mes démons. J'ai vécu seule 10 ans faisant de chaque jour une fête avec la bouteille. C'était mon petit secret, pensais-je, persuadée que personne ne soupçonnais la présence de cette amie intime qui, chaque jour, me rapprochait de la mort. Je n'avais plus de libido, plus de désirs de grandeur, je voyageais seule sur une barque qui prenait l'eau de toutes parts, persuadée que ce que je pensais, écrivais, et vivais était plus beau avec la bouteille. Je finissais chaque soir vers 23h, étouffée par de gros sanglots qui réclamaient la mère que je n'avais pas eue, qui s'était suicidée 30 ans plus tôt. J'en étais venue à croire que je finirai comme elle.

Alors je rebuvais de plus belle.

 

J'ai souvent fini mes nuits chez les pompiers que je trouvais beaux et qui me ramenaient à la vie que j'essayais d'étouffer à coup de barbituriques bien dosées afin d'en finir avec ce monde qui ne me proposait que chagrins et désillusion. Je ne savais pas que la maladie avait déjà creusé son sillon me séparant des vivants.

 

Puis j'ai rencontré mon amoureuse, il y a 5 ans. Nous avons pris un appartement tout de suite mais la bouteille était toujours là, plus insistante que jamais. Comment allais-je faire pour boire suffisamment sans qu'elle le voie ?... surtout qu'on avait une cuisine américaine qui ne pouvait plus cacher les verres avalés en secret... Je l'aimais, j'étais heureuse, je n'étais plus seule, mais je me suis mise à boire de plus en plus, comme si cela était encore possible.... Pourquoi en avais-je tant besoin ? Je buvais tout le temps mais elle ne buvait pas, quel malheur ! Je ne pouvais rien exprimer sans avoir un coup dans l'aile. J'attendais 19h avec impatience, persuadée que si je ne buvais pas la journée je n'étais pas une alcoolique.

Après tout je l'avais bien mérité, ce verre, après mes dures journées de travail accomplies !

 

Un soir que je finissais les bouteilles, seule, accoudée au bar, une musique triste calée dans mon casque, ma compagne étant allée se coucher, la mélancolie que j'aimais tant ma susurré des mots doux. "Tu ne vaux rien, tu n'es rien, mieux vaut rejoindre la mère que tu aimes tant et qui pourtant passait son temps à te frapper! Meurs si t'es un homme !!!" Alors j'ai soigneusement écrasé dans un torchon 2 boîtes neuves de Lexomyl, pleurant à chaudes larmes sur mon sort. Mon Amie, ne soupçonnant rien, a débarqué au milieu de ma petite fête, pris le dernier verre que je m'étais servi et l’a vidé dans l'évier. Elle n'avait jamais agi de la sorte. C’en était trop ! J'ai avalé la poudre que j'avais soigneusement préparée et, très vite, sombré dans un sommeil profond... Ce n'est que le surlendemain que je me suis réveillée à l'hôpital. Je ne savais pas encore que c'était ma dernière cuite !

 

Le médecin a insisté pour que je fréquente un groupe appelé les AA mais j'ai tout rejeté en bloc disant que l'alcool n'était pas le problème. Je m'étais ratée encore une fois !

Quand je suis sortie de l'hôpital, ma compagne ma doucement proposé d'aller ensemble chez les AA dont elle avait entendu parler, disant que l'alcool finirait un jour par nous séparer. J'ai eu si peur de la perdre que j'ai accepté, lasse de tout. J'ai d'abord pris 15 jours de repos à la campagne avec des gens chez qui il n'y a pas d'alcool. Ça été dur, surtout mon retour sur Paris.

 

Puis ma première réunion, ma fierté de dire que je n'avais rien bu depuis 15 jours !...Briguant en secret une prochaine cuite à l'abri des regards. Je n'ai rien compris à cette réunion mais j'y ai vu des gens qui se disaient alcooliques mais qui avaientt des têtes de personnes normales... je ne comprenais plus rien ! Et je me suis surprise à attendre le jeudi suivant avec impatience... 

... vous connaissez la suite mes AAmis, cela fait maintenant deux ans que j'ai rompu avec la bouteille et ma compagne est toujours là. Nous cheminons ensemble, participant aux réunions et conventions AA, heureuses joyeuses et libres !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Groupe des Alcooliques Anonymes de Courbevoie-Bécon
  • : Créé au moment du 50ème anniversaire du mouvement Alcooliques Anonymes en France, en novembre 2010, le groupe de Courbevoie-Bécon s'est d'abord appelé : "Groupe des 50 ans". Par la suite, il s'est avéré préférable de le rebaptiser simplement 'Groupe de Courbevoie-Bécon", pour éviter la confusion avec un groupe de "cinquantenaires" exclusivement.
  • Contact

Recherche