Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 13:29

C'est l'époque des vacances.

Un moment de repos dans une année avec ses hauts et ses bas

La vie quoi.

Pour un malade alcoolique, c'est une période de danger.

Là où ceux qui ne sont pas malades alcooliques profitent de la vie et de ses plaisirs, le malade alcoolique se doit d'être encore plus vigilant vis-à-vis de l'alcool.

Car pour un alcoolique, l'alcool n'est pas le bienvenu à un moment propice au relâchement.

Alors que faut-il donc faire pour ne pas risquer de rechuter?

En fait, il suffit de continuer à se mettre dans ses 24 heures et de prendre la résolution de ne pas boire rien que pour aujourd'hui.

Cette formule m'a sauvé la vie.

En étant ancré dans le jour présent, en étant vigilant sans que cela ne tourne à l'obsession, je me maintiens dans un principe de réalité et je mets en pratique le programme de rétablissement suggéré par le mouvement des Alcooliques Anonymes.

En AA, j'ai appris à dire non. Non à l'alcool, non aux personnes qui me disent "allez un verre ne peut pas faire de mal...", non à ceux qui veulent que je boive parce qu'ils boivent.

La formule "égoïsme éclairé" prend tout son sens : je pense d'abord à ma santé et je me centre sur moi. Cela ne m'empêche pas de vivre avec les autres, ceux qui ne sont pas malades ou ceux qui le sont mais encore dans le déni. 

Comme le dit un ami du programme "moi seul sait ce qui est bon pour moi".

Et ce qui est bon pour moi, c'est de vivre sans faire usage d'alcool.

Bonnes vacances à toutes et tous.


Un alcoolique abstinent reconnaissant.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

isabelle 25/08/2012 19:45

quelques 24 h sont passées , bonnes vacances sans alcool

Présentation

  • : Groupe des Alcooliques Anonymes de Courbevoie-Bécon
  • : Créé au moment du 50ème anniversaire du mouvement Alcooliques Anonymes en France, en novembre 2010, le groupe de Courbevoie-Bécon s'est d'abord appelé : "Groupe des 50 ans". Par la suite, il s'est avéré préférable de le rebaptiser simplement 'Groupe de Courbevoie-Bécon", pour éviter la confusion avec un groupe de "cinquantenaires" exclusivement.
  • Contact

Recherche