Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 21:53

Les saisons ne sont peut-être pas ce qu'elles devraient, mais on sait quand-même que l'été entre dans son dernier tiers : il y a dans l'air un mélange d'excitation et d'abattement, d'appréhension et d'impatience...

Pas d'enfant, pas eu de longues vacances et, pourtant, je ressens cette transition de "la rentrée".

 

Alors, comme pour la nouvelle année civile, le début de l'année scolaire est peut-être le moment de prendre des résolutions ? ...

Arrêter de... me plaindre, veiller, me disperser...

Continuer à... m'investir dans mon rétablissement, écouter, m'observer honnêtement, m'organiser, me reposer...

Commencer à... faire du vélo, penser à l'arrêt du tabac, réfléchir professionnellement...

...

Mais surtout, toujours, 24 heures à la fois.

Car j'ai enfin appris ce que signifie "24 heures à la fois". Non pour vivre sans mémoire et sans projet, mais plutôt sans regret et sans projection. Et, bien sûr, sans alcool.

C'est en venant régulièrement en réunion d'Alcooliques Anonymes que j'ai pu comprendre ces simples termes, et c'est en pratiquant ce principe élémentaire que ma vie se simplifie et s'enrichit. 

 

Bonne rentrée à tous !

 

Une aamie en rétablissement

Partager cet article
Repost0

commentaires

isabelle 28/08/2013 22:00

c'est tout simplement la vie ...

isabelle 28/08/2013 10:51

un bien bel article pour une rentrée sereine, pleine de projets, d'actes à poser dans le confort des 24 heures,
merci pour ce témoignage émouvant et simple ...

aa50ans.over-blog.com 28/08/2013 21:43



Merci pour cette gentille appréciation. Ces deux lignes soulignent avec justesse les "actes à poser".
Envisager ces actes stimule, les poser satisfait si le résultat n'est pas une obsession.


 



Présentation

  • : Groupe des Alcooliques Anonymes de Courbevoie-Bécon
  • : Créé au moment du 50ème anniversaire du mouvement Alcooliques Anonymes en France, en novembre 2010, le groupe de Courbevoie-Bécon s'est d'abord appelé : "Groupe des 50 ans". Par la suite, il s'est avéré préférable de le rebaptiser simplement 'Groupe de Courbevoie-Bécon", pour éviter la confusion avec un groupe de "cinquantenaires" exclusivement.
  • Contact

Recherche